Quel est le quotidien d'une remplaçante Assistant(e) de vie?

À la découverte du métier d’une remplaçante d'assistante de vie aux familles : pourquoi est-ce une aide essentielle au quotidien et le vecteur d'une véritable sécurité pour les agences ainsi que les bénéficiaires ?

Remplaçante assistante de vie: un métier peu convoité mais pourtant indispensable.

Nous avons eu la chance de faire la connaissance de Christine, remplaçante d’assistante de vie depuis maintenant 6 ans chez Provence Aide Services. Une rencontre touchante et pleine de sens qui nous permet aujourd’hui de mettre en lumière ce métier peu expliqué.

" Ce métier n'est pas fait pour les personnes qui aiment les habitudes, certes c'est un vrai challenge parfois, mais à chaque jour sa surprise ! "

Une brève présentation : Qui est Christine?

Christine a rejoint Provence Aide Service en 2015 après déjà une belle carrière dans les services à la personne. Après 30 ans dans le secteur, Christine aime son travail, et l'effectue toujours avec le même niveau d'engagement qu'à ses débuts. De ce fait, tout le monde l'adore, que ce soient les bénéficiaires comme ses collaborateurs, c'est une personne sur qui on peut compter, et c'est bien pour cela que lorsqu'on lui a proposé le poste de remplaçante elle n'a pas hésité. Cette fonction lui correspond parfaitement, et est faite pour elle. En effet, elle apprécie peu la monotonie et les journées répétitives, et surtout, c'est une vraie boule d'énergie. Alors les horaires variables ça ne lui fait pas peur.

A côté de son rôle de remplaçante elle a été élue délégué du personnel, et a décidé de devenir membre du jury pour évaluer les futurs diplômés du Titre Professionnel d'assistant(e) de Vie aux Familles proposé par nos partenaires de Formation.  

 

Quel est le métier de “ remplaçante d’assistante de vie “ ?

Christine nous a permis de mettre en lumière les difficultés inhérentes du métier, mais aussi du rôle important que ce poste occupe au sein de l'entrprise. En effet, le poste de remplaçante est un rôle à part entière, car il demande beaucoup de temps, mais également d’avoir une vie stable ; c'est-à-dire, qu’il faut se concentrer principalement sur le métier que l’on occupe. Autrement dit, il est difficile de planifier des choses dans sa vie privée puisque la remplaçante peut être appelée à tout moment. Être remplaçante d’assistante de vie signifie qu’il faut assurer les services des bénéficiaires en cas d'absences, congés, surcroît d'activité.

blog 4

Comment qualifiez-vous la fonction de remplaçante?

Christine, définit ce métier comme un “ caméléon “. Effectivement, ce rôle demande beaucoup d’adaptation. Tous les bénéficiaires n’ont pas les mêmes besoins. Ce rôle est intense physiquement, mais aussi émotionnellement, car elle ne sait jamais quand elle reverra les bénéficiaires. Ce sont des relations qui vont bien souvent au-delà de la relation de travail. En effet, quoi qu’on en pense les bénéficiaires se livrent énormément aux assistantes de vie bien plus qu’à leur propre enfant parfois, c’est une relation de confiance qui s’installe entre eux. Pour christine, c'est le sentiment de vivre des moments privilégiés avec ces personnes qu'elle aime et surtout lorsqu'un bénèficiaire lui exprime sa joie de la revoir après quelques semaines ou quelques mois. 

"il faut être un vrai caméléon pour exercer ce métier, et celà me plaît assez pour continuer !"

Pourquoi devenir remplaçante assistant(e) de vie aux familles ?

Outre la rémunération supérieure offerte aux remplaçantes, cette fonction a bien d'autres avantages. Étant dans le milieu, Christine estime en effet, qu’il y a de nombreux avantages à être remplaçante. D’une part, c'est un métier qui est loin d’être monotone, elle ne sait jamais quand elle va devoir aller sur le terrain, c’est de l’imprévu tous les jours. Le fait de ne pas avoir de bénéficiaires attitrés permet de rencontrer de multiples personnes et d’avoir la chance de les revoir quelque temps après ; ceci permet de voir l’évolution depuis sa dernière visite. D’autre part, Christine dispose d’une grande responsabilité, effectivement, c’est un pilier de l’agence. 

 

Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour être remplaçante assistant(e) de vie aux familles ?

Tout d'abord et c'est impératif, il faut pouvoir se rendre disponible facilement et rapidement en tout temps. En effet, dans la plupart des cas, la vie privée passe au second plan. C'est pourquoi les personnes qui ont une vie privée compliquée avec des contraintes d'horaires spécifiques ne peuvent exercer cette fonction.

De plus, avant de vouloir devenir remplaçante, il est fortement recommandé d’avoir déjà une expérience importante dans le secteur. En effet, comme vous êtes constamment confrontés à de nouveaux bénéficiaires, il faut savoir s'adapter rapidement aux nouvelles attentes. Ces capacités d'aptation à toutes les situations viennent souvent grâce à l'expérience acquise au cours des années.

Enfin, mais ce n'est pas réservé à la fonction de remplaçante, des qualités d'écoute et d'empathie sont indispensable pour exercer ce métier correctement et assurer le bien-être des bénéficiaires. 

Pourquoi faudrait-il s'engager chez Provence Aide Services?

Christine nous explique qu’elle est très satisfaite de l’agence et des équipes. Selon elle, l'agence est très impliquée autant pour les bénéficiaires que pour les salariés. Il y a beaucoup de bienveillance, et de sécurité. C’est donc une agence experte et à l’écoute de vos besoins comme ceux des bénéficiaires.

Merci Christine pour vos retours et votre précieux engagement chez nous !

blog 3